Journée de sanctification des prêtres

Publié le : dans la Catégorie : RNDKayaActu

A l’instar de leurs confrères de l’Eglise universelle, les prêtres de Kaya ont respecté la traditionnelle journée de prière pour la sanctification des prêtres. Ainsi, ils se sont retrouvés le vendredi 11 juin 2021, à Kaya, plus précisément au Centre d’Accueil Missionnaire (CAM) Père Guy BRASSARD, pour un temps de reprise spirituelle. Et l’activité principale fut la causerie animée sous forme de récollection.
« Consacre-les par ta vérité » (Les yeux fixés sur le Christ, collaborons à notre sanctification) : c’est le thème développé par le prédicateur du jour, l’abbé Jean-Marie SAWADGO, curé de Boulsa et Vicaire Général. Et l’idée principale dudit thème est la pauvreté du prêtre dans l’imitation du Christ. Elle a été développée en rapport avec les assises économiques tenues tout au long de l’année pastorale et dont l’objectif est la relève économique du diocèse.


L’abbé Jean-Marie SAWADOGO

Autant dire que c’est une contribution spirituelle au processus, qui concerne aussi l’esprit pour ne pas dire le changement de comportement. Car, la mise en place de mesures, de systèmes de gestion ne sauraient suffire à elles seules, pour l’atteinte des résultats escomptés.
Tout au long de sa prédication, l’abbé Jean-Marie s’est évertué à exhorter ses confrères, à assumer le vœu de pauvreté émis lors de l’ordination sacerdotale pour le vivre ensuite dans l’imitation du Christ. Cette pauvreté, selon les dires du prédicateur, ne saurait se limiter à une absence de subsistances financières et matérielles au point de sombrer dans la mendicité. La pauvreté évangélique, qui est d’abord un choix conscient, suppose d’une part, que sans Dieu on n’est rien et que, d’autre part, tout ce que l’on possède est pour les choses de l’Église, de la foi, et qu’on le met au service des frères.


Les prêtres durant la messe

Suite à la causerie, d’autres activités se sont poursuivies : l’exposition du Saint Sacrement, la méditation, la confession individuelle, le chapelet à la divine miséricorde et enfin la célébration eucharistique, présidée par le prédicateur. Une matinée de reprise bien remplie donc, pour la sanctification des prêtres de note diocèse.

Père K. Alexis OUEDRAOGO