Et de deux pour Kaya

Publié le : dans la Catégorie : RNDKayaActu

              Le rite d’imposition des mains

Le traditionnel moment des ordinations qui est le mois de juillet est encore de retour, dans l’église-famille de Dieu du Burkina en général et celle de Kaya en particulier. En effet, le samedi 3 juillet 2021, Mgr Théophile NARE, évêque de Kaya, a ordonné prêtres les abbés Aimé W. OUEDRAOGO et Alexis A. OUEDRAOGO. Le premier pour le compte de la paroisse Saint Paul de Korssimoro et le second pour la paroisse cathédrale Notre Dame de Kaya. Et ce fut en présence d’une foule nombreuse d’agents pastoraux et de fidèles chrétiens, dont les parents et amis des élus du jour.

            Félicitations de l’assemblée

Loin d’accomplir un rite, il s’est agi de célébrer un acte liturgique et de foi selon la volonté de Dieu qui pourvoit à son troupeau de pasteurs selon son cœur. La première étape de la liturgie a consisté à présenter les candidats au père évêque qui, au nom de Dieu et de l’église, les a appelés à l’ordre sacré du presbytérat. S’en sont suivies ensuite les autres étapes de la cérémonie : invocation de l’Esprit-Saint et des Saints sur les futurs prêtres, prière consécratoire, imposition des mains, onction d’huile, remise des oblats et félicitations du père évêque et de l’assemblée. Le tour est ainsi joué et Aimé W. OUEDRAOGO et Alexis A. OUEDRAOGO sont désormais prêtres de Jésus-Christ pour son corps qui est l’Église.

Bien entendu, tout cela s’est fait sur la base et à la lumière de la parole de Dieu. Et justement en la commentant, Mgr NARE s’est adressé d’abord à l’assemblée puis aux deux. Parlant donc aux fidèles, il a rappelé et l’identité et la mission du prêtre. Ainsi, loin d’être un ange ou un quelconque esprit, le prêtre est avant tout un homme, pris parmi les hommes pour intercéder en leur faveur auprès de Dieu. Pour ce faire, les fidèles chrétiens sont invités à prier pour leurs prêtres, afin qu’ils puissent accomplir leur mission en leur faveur. Personne n’est digne de ce don. Seul Dieu le donne à ceux qu’il choisit selon son dessein. Parlant enfin aux nouveaux prêtres à partir d’une petite histoire, le père évêque les a exhortés à offrir à Dieu ce qu’ils ont de meilleur et de précieux. Et il s’agit de leur liberté, de leur volonté, de leur célibat, de leurs diverses qualités, etc. C’est seulement à ce prix et à cette condition, qu’ils recevront de Dieu en retour, sa force pour leur mission.

Photo avec le père évêque

Devenus donc prêtres de Jésus-Christ pour son corps qui est l’Eglise, les deux élus du jour sont désormais aptes pour leur ministère. C’est ainsi qu’en fin de cérémonie, ils ont été envoyés respectivement à la paroisse cathédrale de Kaya et à Tougouri. Heureux, saint et fructueux ministère sacerdotal à eux.

Père K. Alexis OUEDRAOGO