Messe de clôture des 15 ans de la Radio Notre Dame de Kaya

Publié le : dans la Catégorie : RNDKayaActu

Le dimanche 4 décembre 2022, s’est célébrée, dans l’église cathédrale de Kaya, la messe de clôture des activités marquant les 15 ans d’existence de la Radio Notre Dame de Kaya (2007-2022).
« 2007-2022 : 15 ans au service de la Foi et du Développement » : c’est le thème autour duquel l’événement, dont l’ouverture a commencé en janvier dernier, à la paroisse militaire Saint Martin de Kaya, a été marqué. Ainsi, plusieurs activités ont été menées et ont consisté à : rendre grâce à Dieu pour le don de la Radio notre Dame de Kaya et son apostolat ; faire une introspection, une rétrospection ainsi qu’une projection ; voir les activités de la radio, les analyser pour agir en conséquence afin de renforcer les acquis de la radio. Il ne s’est donc pas agi de faire une fête grandiose. D’ailleurs le contexte d’insécurité ne le permet même pas. Du reste, il demeure un grand défi face auquel se trouve la radio, à l’instar des autres médias de la région.


« Une vue d’anciens animateurs de la radio »

Ce fut dans une ambiance joyeuse et fraternelle que les employés de la radio, ses auditeurs et partenaires ont célébré cette messe d’action de grâce et de clôture. Elle a été présidée par le directeur, l’abbé K. Alexis OUEDRAOGO. Dans son homélie de circonstance et à la lumière des textes liturgique du jour, il a exhorté les fidèles à être, les uns pour les autres, des Jean-Baptiste. C’est-à-dire, des hommes et des femmes dont la vie amène les autres à se tourner vers Dieu ; des hommes et des femmes d’espérance qui la transmettent aux autres. C’est bien la devise de la Radio Notre Dame de Kaya à savoir « La Fréquence de l’Espérance » ! Une mission d’actualité au regard de la crise sécuritaire ayant entraîné une crise humanitaire sans précédent. Mais pour mener bien sa mission, elle a besoin du soutien de tous, à commencer d’abord par les fidèles. Aussi n’a-t-il pas manqué, en fin de célébration, de les inviter à venir vers la radio qui est la leur, pour l’utiliser.
Une visite de familles ayant accueilli des Personnes Déplacées Internes (PDI) après la messe a eu lieu. Ce fut la dernière activité de la célébration de l’événement. Une manière pour la radio et ses employés, non seulement de marquer leur solidarité à leur égard, mais aussi de les associer à la fête, les encourager et renforcer leur résilience.


« Avec une famille hôte ayant accueilli 37 PDI »

Tout s’est passé dans de bonnes conditions. Et cela est à mettre à l’actif de Dieu et de tous les acteurs de la fête. Tout en rendant grâce au Seigneur pour avoir permis celui, on lui a demandé de bénir la radio, et de nous permettre de nous retrouver en 2032 pour le jubilé d’argent de la Radio Notre Dame de Kaya, « La Fréquence de l’Espérance » !